Ils l’ont essayé et adopté

HARIBO – Patrice WALINSKI,  responsable du Pôle Santé Marseille et Uzès

Nous avons réalisé notre campagne de prévention du cancer du sein sur les sites de Marseille et d’Uzès. Nous avons fait le choix de convoquer les salariées par groupes de 10 pendant 10 à 15 minutes.

Voici comment s’est déroulée la présentation :

- Introduction avec quelques mots sur le plan d’action Santé qui se met en place sur les sites

- Visionnage d’une petite vidéo montrant l’intérêt de l’AES et de trois méthodes pour réaliser celui-ci

- Explications sur l’optimisation de cet examen grâce à l’utilisation du pack Seinsitive.

- Questions réponses : objectif : démystifier certaines idées reçues

- Distribution d’un pack Seinsitive à chaque stagiaire.

Cette opération a connu un vif succès tant sur le fond que sur la forme, et le pack Seinsitive a suscité un réel intérêt. D’ailleurs plusieurs personnes souhaitent savoir où s’adresser pour se procurer d’autres packs pour leur famille. (www.seinsitive.fr) « HARIBO c’est beau la vie pour les grands et les petits » et Préserver la Santé de nos salariés est pour nous, essentiel. Nous vous remercions une fois de plus, d’avoir permis que cette démarche rencontre un vif succès.Content goes here

ATOS MANAGEMENT - Docteur Jean-Luc DUPUPET,  Médecin Coordinateur

Au mois d’octobre 2014, nous avons proposé aux salariées une sensibilisation à l’autopalpation du sein , en demandant aux personnes de répondre à un questionnaire et en leur distribuant des DVD sur l’auto examen. Cette animation a reçu un accueil favorable.

Dr P. Crochet, service de gynécologie obstétrique, hôpital de la Conception, Marseille.

Ci dessous un extrait de l’interview du Dr Crochet

En France, la stratégie de dépistage du cancer du sein se fonde, hors cas particuliers, sur la réalisation d’une mammographie tous les deux ans chez les femmes âgées de 50 à 75 ans. Cette démarche ne doit pas faire oublier la palpation réalisée par le praticien lors de l’examen gynécologique annuel, ni l’auto-palpation, qui peut donner l’alerte entre deux consultations. Afin de faciliter la palpation, des industriels ont développé des gants. Leur principe est d’éliminer les frottements sur la peau grâce à une interface en gélose pour optimiser la perception des nodules. Il s’agit d’un outil d’aide à la palpation qui peut être destiné aux femmes dans le cadre de l’auto-palpation comme aux praticiens en consultation. “Cet accessoire peut faciliter la sensation de toucher, mais aucune étude n’a montré que les gants apportaient une efficacité supplémentaire en termes de dépistage. Il doivent être surtout considérés comme une occasion d’ouvrir le dialogue avec les femmes sur l’auto-palpation et non pas comme une méthode révolutionnaire, qui permettrait de s’affranchir du dépistage par mammographie “, insiste le Dr Patrice Crochet.

 

Marie-Hélène, Manipulatrice Radiologie et utilisatrice

Oui j’utilise le gant de palpation plus régulièrement qu’avant, le procédé est confortable,doux et j’ai l’impression de mieux sentir. Je l’utilise à des fins personnelles

 

Dr. J. Darwiche, Gynécologie Obstétrique

Bonjour Madame, Suite à votre demande je vous fais parvenir ce témoignage et vous remercie de m’avoir offert ce gant d’examen des seins qui est vraiment intéressant dans la mesure qu’il affine la sensation au palper. A l’examen de seins mastosiques, irréguliers, le port du gant, pour moi en tous les cas, donne une sensibilité plus importante en profondeur et la sensation de mieux sentir les reliefs. Ce n’est pas négligeable dans la palpation des seins. Recevez, Madame, mes respectueuses salutations. Dr DARWICHE

 

Stéphanie, Assistante Médicale Libérale

Bonjour Stéphanie, Pour répondre à vos questions, je l’ai offert à une patiente qui a de forts antécédents familiaux de pathologie mammaire.Toutes les femmes de sa famille ont eu un cancer et donc je lui ai appris à se palper en utilisant votre gant. Elle le trouve très utile et facile d’utilisation. Elle se rassure et consulte si besoin. J’en ai donc un retour très positif. De ce fait, je l’ai conseillé à d’autres clients (gynécologues et généralistes). Cordialement, Stéphanie DUVERDIER Assistante Médicale Libérale

 

 Dr. F. Lecrivain, Radio-Diagnostic et Imagerie Médicale

Madame, comme convenu nous avons utilisé le pack seinsitive. il m’a été utile lors de palpation de petites lésions superficielles découvertes en échographie et non perçues au premier examen clinique standard à mains nues. il pourrait permettre aux patientes de surveiller cliniquement des petits kystes ou des fibro-adénomes superficiels. Cependant cet examen clinique est souvent très anxiogène et les patientes préfèrent qu’il soit effectué par un médecin… en vous remerciant d’avoir pensé à notre équipe pour tester votre matériel, bien à vous F; LECRIVAINontent goes here

 

 Dr. D. Bernard, Médecin Généraliste

Utilisation du gant Seinsitive Première Utilisation dans le cadre d’un dépistage systématique J’effectue une première palpation à main nues. En cas de palpation d’un nodule, je me sert du gant afin d’affiner cette palpation (adhérence, régularité, mesures…). Cela va permettre d’orienter au mieux les examens complémentaires echo +/- mammo et de suivre l’évolution de ce nodule dans le temps. La seconde utilisation est surtout pour faire sentir à la patiente les masses ou nodules qui ont déja été bilanté et qui sont sans caractére de malignité mais qui vont nécéssiter une surveillance par l’autopalpation. Le gant permet d’affiner ( en mon sens) la palpation d’un nodule préalablement répéré par le practicien ou la patiente et d’en préciser les caractéristiques: consistence, régularité, taille, adhérences afin d’orienter au mieux les examens complémentaires et/ou l’évolution.

 

Le témoignage de la fondatrice de comptoir de vie, qui nous dit pourquoi elle a choisi de référencer Seinsitive sur son site.

Oui, j’ai testé le produit. J’ai trouvé qu’il était plutôt bien fait et bien pensé pour plusieurs raisons : – Il y a une documentation livrée avec. On n’est pas seule, face à soi même, pour faire les gestes : tout est expliqué. – Il est agréable et facile à utiliser. Le design est féminin (avec la petite poche en organza). C’est un joli produit que l’on a envie de conserver dans sa salle de bain. Sincèrement, il m’est difficile de dire si le gant est efficace ou pas en terme de sensibilité pour le dépistage du cancer du sein. Il est vrai que, lorsqu’on l’utilise sur la peau, les sensations au toucher sont différentes. En revanche, une chose est sûre : parce que c’est un produit, qui se garde, que l’on peut prendre en main, que l’on peut tester, que l’on peut ranger, il a forcément un impact sur la sensibilisation des femmes au dépistage. Ma conviction est que, si on les prend par la main avec un produit tout « packagé » et bien fait, elles penseront plus facilement et plus souvent à leurs seins dans leur salle de bain : à mon sens, c’est là, la véritable force de ce produit. Nous, nous avons choisi de le commercialiser sur le site de Comptoir-de-vie (www.comptoir-de-vie.com) : pourtant, nous nous adressons à des personnes atteintes d’un cancer, donc malheureusement déjà diagnostiquées et prises en charge médicalement… Mais nous pensons que les meilleures ambassadrices en faveur du dépistage auprès des femmes sont justement celles qui sont malades. Parce qu’elles ont envie de protéger leur entourage : filles, sœurs, tantes, etc… Je pense que c’est un produit qui peut avoir valeur de lien social (un peu à l’image de ce que peut représenter le Ruban Rose finalement mais avec une grosse valeur ajoutée en plus…)